Problème

Depuis une décennie, les filières viticoles françaises et européennes observent des pertes continues de production de raisin, grevant la rentabilité des exploitations et la compétitivité de la filière sur les marchés. Ces pertes de production résultent à la fois d’une baisse de productivité des ceps de vigne et d’une augmentation de leur mortalité.

Solution

  • Approche systémique & état de l’art critique des connaissances :  prise en compte à égalité, de l’ensemble des facteurs susceptibles d’être impliqués dans les dépérissements du vignoble (biologiques, environnementaux, socio-techniques, économiques et réglementaires). Analyse quantitative et qualitative d’un corpus d’articles scientifiques et techniques. Analyse des relations d’influence et de dépendance de ces facteurs entre eux.
  • Analyse stratégique des dépérissements : réalisation d’une centaine d’entretiens, auprès de 40 organismes dans une dizaine de bassins de production, 25 chercheurs,  mise en évidence des enjeux économiques et stratégiques (de l’amont à l’aval, dont les lacunes de connaissances liées aux dépérissements du vignoble).
  • Mobilisation et co-construction du plan d’action national : animation de CODIR, COTECH et de groupes de travail d’experts et parties prenantes
  • Séminaire national : 200 participants (2/3 professionnels, 1/3 chercheurs)

 

Résultat

Mobilisation et présentation du Plan national dépérissement du Vignoble en 4 ambitions :

  • Vers un réseau d’acteurs pour promouvoir la formation et le transfert des bonnes pratiques
  • Pour la production des plants en partenariats avec la pépinière viticole
  • Vers une coordination de réseaux d’observation du vignoble pour anticiper les crises et identifier des actions correctrices
  • Pour une recherche répondant aux attentes de la filière, dans un partenariat renouvelé avec le monde scientifique.

+

Publié le: 02-05-2016