Le transport de marchandises : liens entre transport, contexte macroéconomique et sectoriel

Le transport de marchandises étant au cœur de l’activité économique, la démarche du BIPE repose sur la modélisation des liens entre transport et contexte macroéconomique et sectoriel. Le BIPE analyse également l’impact d’autres variables influentes : les écarts de compétitivité-coûts entre pays et les flux internationaux de transport routier, la réglementation (cabotage par exemple) ou encore le développement de l’offre de transport (transport de fret des modes non routiers).

Les marchés d’immatriculations neuves de poids-lourds dépendent principalement de la capacité d’investir des différents détenteurs de parcs (transporteurs, gestionnaires de flottes et comptes propres). Le BIPE s’appuie sur la modélisation des liens entre immatriculations et investissements, mais également sur la prise en compte de la dynamique de renouvellement des parcs compte tenu de l’activité projetée, de l’accès au financement et aux mesures de soutien, ainsi que de la prise en compte des perspectives réglementaires et environnementales (taxes kilométriques, normes euros…).

Analyses et prévisions des marchés du transport de fret et des poids-lourds :

  • les tendances du transport routier de marchandises ; les impacts du contexte économique sur les activités domestiques et internationales ; les pavillons routiers  gagnants et perdants.
  • les dynamiques de renouvellement des flottes ; les impacts du contexte économique et environnemental sur les immatriculations neuves de poids-lourds, au total et par segment.

Des prévisions de court et moyen termes argumentées :

  • fondées sur le scénario macroéconomique central du BIPE et sur des modélisations.
  • discutées au cours de réunions avec les experts du BIPE.

VI_2013

+

Publié le: 10-05-2016